L’école Saint-Michel

Le Centre Scolaire Fondamental Catholique Saint-Michel

Notre établissement accueille des élèves du fondamental, c’est-à-dire de la première maternelle à la sixième primaire.
Notre volonté : être une école à taille humaine, conviviale et bienveillante ; un établissement dans lequel chaque élève se sentira bien ; un cadre de qualité doté d’une équipe pédagogique dynamique et investie.

Les locaux

Notre établissement se situe rue Saint Eleuthère à Tournai.
L’entrée de l’école maternelle se trouve chemin de la Ramée. Les plus jeunes élèves disposent de leur propre bâtiment et de leur cours de récréation.
L’entrée rue Saint Eleuthère permet un accès direct à la cour des élèves de primaire et à leurs classes.
L’enceinte de l’école dispose d’un cadre agréable et verdoyant. Les cours ont été aménagées pour proposer des activités ludiques adaptées à chaque âge (peintures au sol, prises d’escalade, tableaux, train en bois, espace de foot…).

Côté école maternelle

Côté école primaire

Vue sur les cours des primaires

L’Histoire de l’école Saint-Michel

Création de l'école

L’école a été fondée un peu après 1900 par Henriette Clerbaux. Elle donna à l’école le nom de Saint-Michel en hommage à son neveu Michel Woitrin, qui deviendra plus tard Administrateur Général de la nouvelle université de Louvain-la-Neuve.

L’Abbé Plaquet, Curé de Sainte Marie-Madeleine, décide la création d’une classe gardienne (maternelle) rue Saint Eleuthère. Un terrain est acheté et une première classe ouvre en 1929. L’inauguration aura lieu le jour de l’Ascension en 1930. En attendant l’achèvement du bâtiment, la classe occupera une salle de la Maison de repos des Dames Ursulines, rue du Vieux Colombier, derrière l’école actuelle. C’est d’ailleurs là que l’école retournera en mai 1940, pendant que les locaux de la rue Saint Eleuthère, touchés par un obus seront réhabilités.

 

De 1 à 7 classes... l'école s'agrandit

En 1943, l’Abbé Michel (nouveau Curé) prend la décision de construire une seconde classe qui recevra les élèves du degré inférieur primaire. Les travaux sont rapidement entrepris et le 18 septembre 1944 les enfants de maternelle et du degré inférieur (mixte) prennent possession des locaux. L’ouverture d’une deuxième classe de primaire conduira à la construction de nouveaux bâtiments attenants en 1947. L’école compte désormais 3 classes, un réfectoire et deux vestiaires.

En 1951, devant faire face au nombre croissant d’inscrits en école maternelle, l’Abbé Ysebaert (nouveau curé) s’attache à agrandir l’école Saint-Michel. L’année suivante, l’achat d’un terrain permet de doubler la surface de la cour. Suivront la construction d’une salle des fêtes et d’une chapelle.

L’établissement s’agrandit de nouveau en 1958 pour accueillir deux nouvelles classes portant à 4 le nombre primaires et à 3 le nombre de maternelles.
Le bâtiment des primaires sera encore agrandi successivement en 1959 et 1970 pour atteindre 7 classes en 1971. Cette même année, Monsieur l’Abbé H. Caudrelier, curé depuis 1960, supervise la création de l’espace des maternelles doté d’un grand couloir desservant plusieurs classes.

 

Des années 70 à aujourd'hui

En 1972, le Pouvoir Organisateur décide d’instaurer la mixité dans la section primaire.

En 1974, l’école dénombre désormais 4 classes maternelles et 9 primaires soit plus de 300 élèves au total.

En 1975, l’école s’agrandit encore : une 4ème classe maternelle est construite dans le prolongement des trois précédentes ainsi que de nouvelles toilette.

C’est en 1985 que la construction de l’aile donnant sur la rue Saint Eleuthère est lancée. Elle doit accueillir un réfectoire de 80 places, une petite cuisine pour la réalisation et la distribution des repas et un coin pour les enseignants ainsi qu’une réserve pour les fournitures classiques et le chauffage. Le bâtiment sera inauguré deux ans plus tard. Après plus de dix ans à s’accomoder de préfabriqués et autres bâtiments temporaires (appelés ‘Nautilus’ à l’époque) pour accueillir le nombre d’élèves toujours croissant, on décide la construction d’un nouveau bâtiment. Celui-ci sortira de terre en 1987 dans le prolongement du réfectoire, le long de la rue Saint-Eleuthère. Il offrira 12 nouvelles pièces : 4 locaux en sous-sol (pour différentes fonctions), 4 classes primaires au 1er étage et 4 autres au 2e étage.